Marathon + indoor, un épisode de plus à la saga Rupp – Salazar

29 janvier 2016
Galen Rupp cette fois sur la route du marathon en attendant l'indoor !!!

Galen Rupp cette fois sur la route du marathon en attendant l’indoor !!!

A deux semaines des sélections olympiques sur marathon, Galen Rupp n’a pas fait traîner plus longtemps le suspense. Il vient d’annoncer sa participation aux trials américains qui auront lieu le 13 février à Los Angeles puis son ambition de courir, un mois plus tard, les Mondiaux indoor sur 3000 devant son public à Portland. Un doublé qui ajoute un épisode de plus à la saga Rupp – Salazar sur fond de suspicion et de polémique généralisée.

 

C’est à la fédération américaine via sa chaîne de TV Internet que Galen Rupp annonçait officiellement ce jeudi 28 janvier, son intention de courir les sélections américaines. Le suspense a pris fin, les fans ont crié ouf !

Qualifié pour les trials après avoir réussi un temps qualificatif sur semi marathon, 1h 01’20’’ à Portland en décembre dernier, Galen Rupp, a donc suivi son instinct.  Le 13 février prochain, sauf coup de Trafalgar comme en 2012 où déjà il annonçait courir les trials, il sera au départ des sélections américaines réunissant tous les candidats aspirés par le rêve de courir le marathon des J.O. de Rio.

En réalité, cette démarche n’est pas une surprise en soit. A bientôt 30 ans, le médaillé d’argent sur 10 000 à Londres en 2012, ne pouvait entrevoir son destin de coureur professionnel autrement que sur la route du marathon. Suite logique d’une carrière aboutie sur piste, elle débutait en 2009 avec un double titre NCAA sur 5000 – 10 000 enrichi la même année par son premier titre de champion des Etats Unis sur 10 000. Depuis, il est invaincu dans son pays sur cette distance, leader incontesté avec son record national établi en 2014 à Eugene avec 26’44’36’’.

Cette annonce, au final, ne surprend personne. Au pays où le marathon est roi avec 1100 épreuves organisées sur cette distance annuellement pour un total proche des 550 000 finishers,  Galen Rupp ne pouvait pas échapper à un destin tracé à l’encre bleue sur le bitume.

Doubler marathon + indoor et aux J.O., doubler 10 000 + marathon

Mais avec ce coureur, pur produit du système Duke + Salazar + Nike, il y a un vieux fond de suspicion tatouant au fer rouge les résultats de celui-ci. Le doublé or – argent à Londres réalisé sur 10 000 par Mo Farah et Galen Rupp s’entraînant ensemble sous l’aisselle d’Alberto Salazar avait été suivi de turbulences qui n’ont jamais cessé de siffler aux oreilles  des deux compères. Cette polémique ronflait de plus belle lorsque Alberto Salazar était mis en cause dans un sujet diffusé par la BBC et le site « Pro Publica », où plusieurs personnalités marquantes de l’athlétisme US, comme Steve Magness et Kara Goucher, témoignaient à charge contre le coach, l’accusant d’inciter Galen Rupp à utiliser corticoïde et testostérone depuis le lycée, et à se faire administrer des perfusions d’eau salée lors des Mondiaux 2007 et 2011, pour dissimuler des produits dopants. Ces révélations de juin 2015 ont amené l’USADA à entreprendre des investigations, sur lesquelles un black out total règne depuis, ne permettant pas de confirmer de telles allégations (lire le sujet : cliquez ici ).

Aujourd’hui, Galen Rupp met tous les voyants de la curiosité au rouge. Il confirme sa participation aux trials dont il sera le favori, mais il annonce également vouloir se qualifier sur 3000 à l’occasion des Mondiaux indoor qui auront lieu, chez lui à Portland, du 16 au 20 mars, soit un gros mois après le marathon de Los Angeles.

Dans cet entretien, Galen Rupp très souriant et détendu, affirme également son désir de doubler 10 000 + marathon aux J.O. de Rio, le 10 000 ayant lieu le 13 août et le marathon, le dernier jour des Jeux, le 21 août en apothéose de cette olympiade. Galen Rupp est bien l’homme aux équations délicates, aux inconnus multiples et aux multiplications à risque. Pour quel résultat final ?

> Texte et photo Gilles Bertrand