Eloïse Lesueur assigne la FFA en justice

19 juin 2020

C’est un énorme pavé dans la mare que Thierry Vildary lancera ce dimanche 21 juin, avec la diffusion d’un sujet de 13 minutes dans Stade 2, dévoilant qu’Eloïse Lesueur assigne en justice la FFA pour des «défauts, manques et erreurs dans la gestion ». La double championne d’Europe , ruinée, réclame 170.000 euros pour préjudice. La FFA a contesté ces informations dans un communiqué de presse.

C’est une situation incroyable qu’Eloïse Lesueur a décrite à Thierry Vildary, concernant la gestion de ses avoirs par la FFA, comme pour d’autres athlètes d’élite français.

L’affaire émergera de manière officielle ce dimanche 21 juin avec la diffusion par Stade 2 d’un sujet de 13 minutes dans lequel la sauteuse en longueur, championne d’Europe 2012, championne du monde en salle 2014, révèle qu’une partie de ses gains financiers a disparu durant la période 2008-2018, elle soutient au journaliste de France TV qu’il s’agit de 500.000 euros !

Un témoignage renforcé par celui d’Assia El Hannouni, athlète paralympique, dix fois médaillée d’or aux Jeux Paralympiques, entre 2004 et 2012, et qui affirme avoir été victime du même système. Certes il pourra toujours être considéré que ces athlètes ont été naïves et insouciantes, mais Assia El Hannouni s’est tout de même retrouvée en 2012, à trois mois des JO de Londres, avec un arriéré fiscal de 178.500 euros, sans en connaître l’explication.

Une gestion comptable et financière peu orthodoxe

En cause des méthodes peu orthodoxes, bâties sous la compétence de la directrice adjointe chargée de l’audit comptable de la FFA. Selon les éléments collectés depuis plusieurs mois par le très tenace Thierry Vildary, celle-ci gérait par procuration les comptes bancaires de ces athlètes, ouverts dans un établissement bancaire de son choix, où elle disposerait d’autres avoirs, et ce sont ainsi plusieurs centaines de milliers d’euros qui ont transité sur ces comptes sans que les athlètes n’aient la main sur la gestion de leurs comptes. Et la situation était semblable pour Eloïse Lesueur concernant son expert-comptable qu’elle n’avait pas choisi et qu’elle n’a jamais rencontré pendant les 10 années de la collaboration… Ce que celui-ci a lui-même reconnu devant Thierry Vildary.

C’est dès 2016 qu’Eloïse Lesueur avait pris la mesure qu’Eloïse Lesueur avait pris la mesure des dégâts sur cette gestion, qui lui aurait provoqué un préjudice estimé à plus de 170.000 euros, somme qu’elle réclame au civil à la FFA. Elle se décidait à lancer une action en mai 2019, et après un premier contact avec un avocat fiscaliste, elle se tournait vers Thierry Braillard, qui retrouvait sa fonction d’avocat après trois ans passés en qualité de secrétaire d’Etat chargé des sports. Le Lyonnais allait alors l’épauler pour aboutir ce vendredi 19 lundi à une assignation de la FFA au tribunal judiciaire de Paris.

André Giraud évoque des accords personnels des athlètes

Thierry Vildary n’a pas manqué de prendre contact avec André Giraud, pour évoquer ce dossier brûlant. Le Président de la FFA a éludé toute responsabilité, en estimant que la FFA avait simplement apporté une aide administrative aux athlètes qui le souhaitaient, et que les éventuelles irrégularités évoquées par les deux jeunes femmes résultent simplement de liens personnels qu’elles avaient nouées avec la Directrice Adjointe.

Celle-ci, en arrêt malade puis le mois de septembre 2019, a, de son côté, renvoyé directement Thierry Vildary vers la FFA, son employeur, en soutenant avoir simplement exécuté les ordres qui lui étaient donnés par sa hiérarchie.

Ce vendredi 20 juin en fin de journée, la FFA a publié un communiqué de presse dans lequel elle admet avoir été assignée en justice. Elle conteste toute faute à l’égard d’une athlète (qui n’est pas nommée dans le communiqué). Elle rappelle en préambule que la FFA a bien assuré le suivi administratif de la carrière d’athlètes qui le demandaient, mais qu’elle ne s’est en aucun engagée à exercer une mission de gestion, de patrimoine, de conseil social, fiscal ou financier auprès des athlètes. Et elle souligne conserver ses explications pour la procédure judiciaire intentée à son encontre.

Le sujet de Thierry Vildary est à suivre absolument ce dimanche 21 juin sur Stade 2 !

Texte : Odile Baudrier

Photo : D.R.

Sujet publié le vendredi 19 juin à 18h15 – Mise à jour le samedi 20 juin avec le communiqué de presse de la FFA

https://sport.francetvinfo.fr/athletisme/enquete-exclusive-stade-2-ruinee-eloyse-lesueur-assigne-en-justice-la-federation