Dafne Schippers, la sprinteuse venue de l’heptathlon

13 mars 2015
Dafne Schippers impériale à Prague sur 60 mètres

Dafne Schippers impériale à Prague sur 60 mètres

La Hollandaise Dafne Shippers confirme son excellence sur le sprint. Après le doublé de l’été dernier à Zürich sur 100 et 200 m, elle conquiert le titre européen en salle à Prague. L’heptathlonienne de talent poursuit son parcours atypique, et ignore encore sur quelle discipline elle évoluera au Championnat du Monde de Pékin.

 

Son grand gabarit, on s’était habitués à le voir évoluer sur l’heptathlon. Dans ce traditionnel tour d’honneur où se mêlent dans la joie et la bonne humeur les concurrentes de cet évènement, épuisées et ravies après leur ultime épreuve sur 800 mètres, Dafne Schippers se distinguait par sa taille, elle affiche 1.79 mètres.

Son corps sculpté témoignait des heures d’entraînement exigées pour l’enchaînement des sept disciplines inscrites au menu de ces deux jours, qu’elle encaissait avec talent. Elle se hisse au firmament dès ses 18 ans, championne du monde junior, puis d’Europe l’année suivante.

schippers aLes Jeux Olympiques de Londres lui décernent une place de 11ème, et elle termine également 6ème avec le relais 4 fois 100 mètres, qu’elle dispute seulement six jours après son heptathlon. Au Mondial de Moscou 2013, elle confirme qu’elle compte parmi les gros talents des combinées, avec la médaille de bronze, poursuivant sur sa lancée des années juniors.

Les experts hollandais n’ont pas manqué de détecter son grand potentiel en sprint, et dès 2010, elle a fait partie des relayeuses hollandaises, en bronze au Mondial junior de Moncton quelques jours après son titre sur l’heptathlon.

A Zürich, un 200 mètres en 22 »03

Ce mixte combinées + sprint prend un tour inattendu en 2014 durant le meeting des Epreuves Combinées de Götzis. Son heptathlon se révèle impressionnant, avec un nouveau record national de 6545 points, et au milieu de cet enchaînement, son 200 mètres y a été exceptionnel, bouclé en 22’’35, nouveau record national de cette distance.

D’un coup, Dafne Schippers vient de basculer dans le clan des sprinters et son été 2014 la révèle au grand jour, avec un doublé 100-200 m au Championnat d’Europe de Zürich, que peu de personnes aurait pu prévoir. Et la jeune athlète réussit une performance tonitruante sur le 200 mètres en 22’’03.

Les spécialistes n’ont pas manqué de noter qu’il s’agit du meilleur résultat d’une Européenne en 19 ans depuis les 21’’87 d’Irina Privilavova. Et avant ce chrono de la Russe, on retrouve sur les tablettes les 21’’99 de Marie José Pérec en 1993. Autant d’éléments situant bien le niveau de cette jeune Hollandaise de 22 ans seulement.

A Prague, elle a poursuivi sur cette spirale gagnante, avec à nouveau de l’or, sur le 60 mètres en salle. Une distance sur laquelle sa grande taille devrait pourtant l’handicaper, mais elle a su utilisé toute sa puissance pour se projeter la première sur la ligne.

Dans cette transformation, elle a été accompagnée par les conseils éclairés de Rana Reider, entraîneur américain de sprint, appointé par la Fédération Britannique pour superviser les relais après les JO de Londres et jusqu’en octobre 2014, où sorti par les British, il mettait le cap sur les Pays Bas, et prenait sous son aile l’impressionnante Dafne.

Cette brillance devrait l’inciter à oublier l’heptathlon pour se consacrer au sprint, avec le championnat du monde de Pékin en objectif. Mais l’ambiance très particulière de cet évènement la séduit tellement qu’elle rêve d’y revenir. Pour un ultime tour de piste avec ses rivales et néanmoins amies que seules les combinardes savent réaliser ensemble….

    Texte : Odile Baudrier
    Photo : Gilles Bertrand