Un marcheur américain de 60 ans suspendu pour dopage

18 juillet 2017

Scott McPherson, un marcheur américain de 60 ans, a reçu une suspension de 4 ans pour dopage suite à un contrôle positif aux stéroïdes anabolisants durant le championnat Masters en salle de février, où il avait remporté le titre sur mile et 3000 m. Il avait terminé  5e du Mondial Masters l’année dernière sur le 3 km et 10 km marche.

DOPAGE C

Un stéroïde anabolisant dans les urines de Scott McPherson. Le championnat US Masters en Salle a vécu un scénario plutôt inédit, avec ce produit retrouvé dans ce marcheur de 60 ans qui avait remporté le titre sur le mile et sur le 3000 m.

Toutefois comme le souligne le site « Masterstrack.com », ces titres n’étaient que de simple logique, Scott McPherson étant le seul dans cette catégorie d’âge.

Malgré tout, la surprise ne peut qu’être grande à voir un homme de cet âge utiliser de tels produits, et se retrouver ainsi suspendu pour 4 ans par l’Agence Anti Dopage Américaine….

De telles sanctions sont très rares parmi les compétiteurs dépassant les 50 ans. En France, le cas le plus mémorable concerne un cycliste de 66 ans, Rolland Rolleau, qui évoluait en Elite Amateurs, et qui avait conquis plus de 200 victoires, y compris la victoire en Coupe du Monde de cyclisme élite amateur, et contrôlé positif en 2010.

Le cycliste licencié à Montauban, un club qui avait connu plusieurs affaires de dopage, avait été suspendu pour 4 ans par l’AFLD, sanction qu’il avait contestée en argumentant sur l’utilisation de médicaments destinés à soigner de la «  narcolepsie-cataplexie », une maladie provoquant une somnolence diurne excessive et des pertes de tonus musculaires, qui apparaît peu adaptée à la pratique intensive du vélo.

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : D.R.