Suspension pour dopage de l’Espagnol Lahoufi, grand rival de Jimmy Gressier

17 mai 2018

En parallèle de la suspension de l’Espagnol Illias Fifa, a été prononcée la même sanction à l’encontre de Madhi Lahoufi. Le jeune athlète, il n’a que 21 ans, comptait parmi les meilleurs jeunes talents européens. Il avait obtenu la médaille de bronze chez les juniors lors du Championnat d’Europe 2015 à Hyères, en supplantant d’un souffle Jimmy Gressier…

Madhi Lahoufi au départ du Championnat d'Europe de cross à Hyères, au milieu des autres Espagnols, et à côté des Français

Madhi Lahoufi au départ du Championnat d’Europe de cross à Hyères, au milieu des autres Espagnols, et à côté des Français

L’opération « Chamberi » et les suspensions prononcées par l’Agence Anti-Dopage Espagnole ont connu un retentissement particulier parmi les jeunes athlètes français. En effet, figure dans le quatuor espagnol sanctionné Mahdi Lahoufi, un gros talent d’Espagne que les jeunes talents français connaissent bien.

Mahdi Lahoufi avait coûté à Jimmy Gressier la médaille de bronze lors du Championnat d’Europe de cross de Hyères en 2015 : le junior espagnol, qui avait terminé sur les talons de Fabien Palcau, avait balayé Jimmy Gressier de 2 secondes seulement…

lahouifi

Une défaite au goût très amer maintenant pour Jimmy Gressier, qui souligne via Facebook, qu’il lui a ainsi « volé la médaille ». Mehdi Frère n’a pas manqué de rappeler que Mahdi Lahoufi l’avait privé, lui, d’une place de finaliste aux Europe junior sur 5000 m, où l’Espagnol finit 5ème et le Français 9ème.

Des bonheurs qui se sont ainsi envolés pour découvrir maintenant qu’à 21 ans seulement, Mahdi Lahoufi, interpellé en octobre dernier, est impliqué dans un réseau de produits dopants… Et certainement pas une petite affaire, à considérer qu’il reçoit 4 ans de suspension, et aussi une amende de 15.000 euros. Sans compter les sanctions judiciaires qui pourront être prononcées dans le futur.

Mahdi Lahoufi s’inscrit ainsi dans la lignée des très jeunes athlètes condamnés pour dopage, à l’image d’Hamza Driouch, suspendu à 20 ans, ou de Mohamed El Garni, suspendu à 25 ans, et pour lesquels planera toujours un certain doute sur leurs performances précoces. Obtenues avec ou sans dopage ? Le mystère demeure, mais il est notable qu’à son retour après sa suspension de deux ans, Hamza Driouch n’a plus jamais atteint le niveau qu’il affichait durant ses années en cadet et junior.

Adel Mechaal, mis en avant pour la Coupe d’Europe, un comble !

Un mauvais épisode de plus pour l’athlétisme espagnol, où les histoires sombres pullulent. L’été dernier, Abel Mechaal avait eu le dessus sur l’agence anti-dopage espagnole en obtenant une décision favorable du Tribunal Arbitral du Sport après avoir connu 3 no shows. L’annulation de sa suspension avait été prononcée in-extremis pour qu’il puisse disputer le Championnat du Monde de Londres, où il avait pris la 4ème place sur 1500 mètres.

MECHAAL AU 10000 EUROPE

L’affaire « Fifa and Co » explose à quelques jours seulement de la Coupe d’Europe du 10.000 mètres programmée ce samedi 19 mai à Londres. Justement, Adel Mechaal y effectuera ses débuts sur 10.000 mètres.  Et la Fédération Européenne d’athlétisme n’a pas hésité à le mettre en avant sur l’annonce de ce rendez-vous, en affichant en grand sa photo, avec ce titre saugrenu : « Est-ce que l’Espagne réussira à nouveau à faire table rase à la Coupe d’Europe du 10.000 mètres ? » Certes les deux précédentes éditions de la Coupe d’Europe ont été remportées par des Espagnols, mais dans le contexte actuel, la Fédération Européenne d’Athlétisme aurait été très inspirée d’éviter de mettre en avant un athlète aussi douteux qu’Adel Mechaal…