Quels contrôles anti-dopage pour les athlètes français ?

18 juin 2018

La question revient fréquemment dans les messages reçus par la rédaction spe15.fr : à quels contrôles anti-dopage sont soumis les meilleurs athlètes français ? Il est vrai qu’en France, contrairement par exemple aux Etats-Unis, de telles informations ne sont pas divulguées par les autorités de l’anti-dopage. Alors pourquoi ne pas interroger directement les athlètes eux-mêmes, pour qu’ils indiquent le nombre de contrôles reçus, le contexte des contrôles lors stages à l’étranger, ainsi que les éventuels problèmes constatés. Ainsi ai-je pris contact le 1er juin avec 12 athlètes, essentiellement dans le demi-fond, pour solliciter leurs réponses à quelques questions. Près de trois semaines plus tard, et malgré plusieurs rappels en direct auprès des athlètes et/ou de leurs managers et/ou de leurs coachs, ce sont cinq athlètes seulement qui ont accepté de répondre : Sophie Duarte, François Barrer, Yoann Kowal, Florian Carvalho, Ophélie Claude-Boxberger. Voici les informations très intéressantes qu’ils nous livrent, avec quelques jolies surprises…
Sujet réalisé par Odile Baudrier

 

Une demande à 12 athlètes

Voilà tout d’abord le message adressé le 1er juin à Morhad Amdouni  – François Barrer – Pierre Ambroise Bosse – Florian Carvalho – Hassan Chahdi – Hassan Hirt – Yohan Kowal – Mahiedine Mekhissi – Sophie Duarte – Clémence Calvin – Ophélie Claude Boxberger – Renelle Lamotte

« Je suis Odile Baudrier journaliste pour le site spe15.fr. A l’occasion du contrôle positif d’Asbel Kiprop au Kenya, sont apparus divers problèmes sur les contrôles effectués dans ce pays. De ce fait, je souhaite réaliser un sujet présentant les conditions dans lesquels sont effectués les contrôles anti-dopage des  athlètes de haut niveau français, en particulier durant les stages à l’étranger.

Voilà pourquoi je me permets de vous contacter pour quelques questions

  • Combien de contrôles anti-dopage avez-vous connu durant l’année 2017 ? Combien de contrôles en compétition ? Combien de contrôles hors compétition ?
  • Combien de contrôles anti-dopage avez-vous connu depuis le début de l’année 2018 ? Combien de contrôles en compétition ? Combien de contrôles hors compétition ?
  • Avez-vous effectué des stages à l’étranger durant l’année 2017 ? Si oui, combien ? Quelle durée ? Dans quels pays ?
  • Avez-vous effectué des stages à l’étranger depuis le début de l’année 2018 ? Si oui, combien ? Quelle durée ? Dans quels pays ?
  • Durant ces stages avez-vous eu des contrôles anti-dopage inopinés ? Si oui, combien ? Dans quel pays ?
  • Aviez-vous eu connaissance de ces contrôles à l’avance ? Si oui, combien de temps avant le contrôle ?
  • Avez-vous vécu des tentatives de corruption de la part de contrôleurs anti-dopage ? si oui, dans quel pays ?
  • Estimez-vous que vos contrôles anti-dopage s’effectuent dans de bonnes conditions ? Pourquoi ?

Je vous remercie par avance du temps que vous voudrez bien consacrer à vos réponses. Je pourrai ensuite les présenter dans un article à paraître sur le site spe15.fr.

Pour info, ce questionnaire sera adressé à Morhad Amdouni – – François Barrer – Pierre Amboise Bosse – – Florian Carvalho – Hassan Chahdi – Hassan Hirt – Yohan Kowal – Mahiedine Mekhissi – Sophie Duarte – Clémence Calvin – Ophélie Claude Boxberger – Renelle Lamotte »

LES REPONSES

La première à répondre a été Sophie Duarte,dès le 2 juin

sophie duarte europe de cross belgrade 2013

-En 2017, j’ai eu 3 contrôles en compétition. Et en raison de la fermeture du laboratoire français, aucun contrôle inopiné au cours de cette période (comme tout athlète sur liste cible en France).
– En 2018, à ce jour (2 juin), 2 contrôles inopinés chez moi. Et 4 contrôles en compétition : Ouest France – Inter de Cross – France de cross – Mondiaux de semi-marathon (Passeport biologique)
– Stages : pas de stages à l’étranger en 2017 et en 2018
– Je n’ai jamais eu connaissance de contrôles à l’avance. Jamais eu de corruptions, ni de tentatives de corruption
– Expérience personnelle : lors de certains stages à Font Romeu, sur des périodes passées, qui remontent à 2008-2009-2010, voire 2014, du jour au lendemain, nous ne voyions plus certains athlètes s’entraîner sur la piste et des contrôleurs sont arrivés. Pour moi, il n’y a pas de hasard…. Je n’y prête plus attention aujourd’hui.
– Constat : les contrôles anti-dopage réalisés parfois en compétition et hors compétition ne se réalisent pas dans de bonnes conditions, surtout dans des lieux où nous sommes en nature, comme pour le cross ou course de montagne. J’ai le souvenir d’une athlète qui n’a pas été accompagnée pour se rendre immédiatement au contrôle, il a fallu patienter 45 minutes pour attendre un chaperon, et pourtant nous étions dans une course de Championnat de France de course de montagne. Parfois aussi, les lieux ne sont pas adaptés. Autre point : certains préleveurs se plaignent du matériel qu’ils ont pour effectuer les prélèvements, et il arrive qu’ils ne puissent effectuer la prise de sang du premier coup. Cela m’est arrivé plusieurs fois à domicile, mais jamais dans un laboratoire, ni dans un contrôle IAAF, ou EAA, en compétition internationale.

Les performances de Sophie Duarte

  • Championne d’Europe de cross 2013 – 5ème steeple Championnat du Monde 2007
  • 37 ans
  • RP : 9’25’’62 – 3000 m steeple (Record de France en 2009) – 32’34’’07 – 10000 m (2018)
  • En 2017 : 32’38’’ sur 10 km route – Vice-Championne de France de cross
  • En 2018 : 32’34’’07 sur 10.000 m – 1h14’30’’ sur semi-marathon – Championne de France de cross

Puis est venue la réponse de François Barrer, le 10 juin

François Barrer Europe de cross Hyères 2015

– En 2017, j’ai été contrôlé 2 fois, les deux fois lors de compétitions (France Elite et Universiades)
– Un seul contrôle anti-dopage depuis début 2018 (à la date du mardi 10 juin), chez moi à domicile, après mon entrée sur le groupe cible de l’AFLD
– Stages : 3 stages à l’étranger depuis début 2018 : Portugal – 2 semaines – Ethiopie – 3 semaines – USA – 5 semaines – Aucun contrôle lors de ces stages
– Pas de corruption
– Oui, les règles sont respectées, rien à dire de particulier

Les performances de François Barrer

  • Champion du Monde Universitaire 5000 m en 2017
  • 25 ans
  • RP : 27’55’’95 – 10.000 m (2018)
  • En 2017 : 13’27’’sur 5000 m – 32’38’’ sur 10 km route – Champion de France Du 5000 m
  • En 2018 : 27’55’’95 sur 10.000 m

Puis la réponse de Yoann Kowal, le 10 juin

kowal areva 2015 a

Yoann Kowal tient d’abord à m’expliquer qu’avec son déménagement de Région Parisienne vers le Périgord, il a égaré certains documents de contrôles, et n’a pas classé certains doubles de contrôles en compétition dans son classeur personnel.
Mais il souhaite absolument répondre à mes questions, et il livre les informations enregistrées sur sa plate-forme Adams, où figurent tous les contrôles inopinés effectués par l’AFLD, depuis juin 2010, date de son entrée dans le groupe cible. Ainsi, il me transmet une vidéo permettant de voir la liste des 39 résultats biologiques enregistrés dans la base Adams, avec la mention « Passeport Sanguin » et la date du prélèvement. Il me précise qu’il convient d’ajouter aussi les prélèvements effectués par l’IAAF, qu’il n’a pas recensés de manière systématique.

Voici les dates de ses prélèvements pour Passeport, avec à chaque fois sang et urine :
2010 : 18 juin 2010 – 28 juillet 2010 – 2 contrôles
2011 : 3 mars 2011 – 23 août 2011 – 2 contrôles
2012 : 8 mars 2012 – 19 juillet 2012 – 14 novembre 2012 – 3 contrôles
2013 : 18 février 2013 – 22 avril 2013 – 6 juin 2013 – 25 juin 2013 – 2 juillet 2013 – 1er août 2013 – 6 août 2013 – 10 août 2013 – 25 novembre 2013 – 9 contrôles
2014 : 6 mars 2014 – 7 juin 2014 – 10 juillet 2014 – 31 juillet 2014 – 6 août 2014 – 10 août 2014 – 6 contrôles
2015 : 5 mars 2015 – 12 juin 2015 – 18 août 2015 – 7 septembre 2015 – 11 novembre 2015 – 19 novembre 2015 – 6 contrôles
2016 : 7 mars 2016 – 12 avril 2016 – 1er juin 2016 – 5 juillet 2016 – 28 juillet 2016 – 13 août 2016 – 6 contrôles
2017 : 22 janvier 2017 – 20 juin 2017 – 2 contrôles
2018 : 9 janvier 2018 – 6 mars 2018 – 28 mai 2018 – 3 contrôles (à la date du 10 juin 2018)
– Concernant les stages, Yoann Kowal me précise par SMS : « Je n’ai pas de souvenir d’avoir été contrôlé en stage. En tout cas, au Kenya, jamais en quasiment 1 ans de stage cumulé là-bas, et aux Etats-Unis, jamais.
– Pour la corruption, Yoann Kowal ne s’embarrasse pas  de fioritures : « jamais eu de corruption ou autre dérive. Sinon, je balance directement. »

Les performances de Yoann Kowal

  • Champion Europe steeple 2014 – Médaillé de bronze Europe steeple 2016 – 5ème JO 2016 Steeple
  • 31 ans
  • RP : 8’12’53’’ (2013)
  • En 2017 : 8’15’’60 – 3000 m steeple
  • En 2018 : 8’27’’08 – 3000 m steeple

La réponse de Florian Carvalho, le 17 juin

europe-de-cross-2016-chia-sardaigne-50

 – Contrôles en 2017 : 9 contrôles – 5 hors compétition et 4 en compétition
– Contrôles en 2018 : 2 contrôles – 1 hors compétition et 1 en compétition
– Stages à l’étranger en 2017 : 2 stages – 14 jours au Portugal en janvier – 22 jours en Afrique du Sud en avril
– Stages à l’étranger en 2018 : 1 au Portugal – 12 jours en janvier
– Aucun contrôle inopiné durant ces stages
– Jamais été prévenu à l’avance pour n’importe quel contrôle depuis le début de ma carrière
– Aucune tentative de corruption
– Oui, les contrôles se sont toujours déroulés dans de très bonnes conditions, même si la plupart se déroulés à 6 heures du matin avec la localisation Adams (la solution pour ne pas se faire avoir bêtement).

Les performances de Florian Carvalho

  • Vice champion d’Europe 1500 m en 2012 – Champion d’Europe espoir 1500 m
  • 29 ans
  • RP : 3’33’15 – 1500 m (2013) – 13’27’’76 – 5000 m (2018) – 28’06’’78 – 10.000 m (2018)
  • En 2018 : 13’27’’76 – 5000 m – 28’06’’78 – 10.000 m – 63’40’’ semi
  • En 2017 : 13’32’’00 – 5000 m – 29’14’’ – 10 km route – vice champion de France 1500 m

La dernière réponse, celle de Ophélie Claude-Boxberger, le 17 juin

Ophélie Claude-Boxberger

Ophélie Claude-Boxberger

– Contrôles en 2017 : une vingtaine plus 6 contrôles hors compétition
– Contrôles en 2018 : 8 contrôles et 3 contrôles hors compétition
– Stages à l’étranger en 2017 : 4 stages – 2 semaines à 1 mois – Portugal –Suisse – Kenya – Afrique du Sud
– Stages à l’étranger en 2018 : 2 au Portugal – 2 semaines
– Aucun contrôle inopiné durant ces stages
– Pas eu connaissance des contrôles à l’avance
– Pas de tentatives de corruption
– Estimez-vous que vos contrôles anti-dopage s’effectuent dans de bonnes conditions ? Pas toujours juste avant la compétition, cela rajoute beaucoup de stress car cela prend du temps et de l’énergie, souvent tôt le matin.

Les performances d’Ophélie Claude-Boxberger

  • 29 ans
  • RP : 9’34’’43 – 3000 m steeple (2018)
  • En 2018 : 9’34’’43 sur 3000 m steeple – 33’24’’ sur 10 km route
  • En 2017 : 9’48’’09 sur 3000 m steeple

 

  • Sujet par Odile Baudrier
  • Photos par Gilles Bertrand