Plus de 5000 coureurs disqualifiés au Marathon de Mexico

16 septembre 2017

Quelques jours après l’épreuve, le Marathon de Mexico a procédé à la disqualification de 5800 coureurs ! Ces personnes ont-elles toutes triché ? Les choses ne sont pas encore très claires, mais il apparaît tout de même que près de 5000 coureurs n’ont pas été pointés sur au minimum 3 points intermédiaires placés sur le parcours. Le système de chronométrage pourrait aussi être en cause.

 

mexico metro
Dereck Murphy est la référence mondiale dans le domaine des tricheries sur les courses sur route. Il passe ses soirées à visionner des vidéos pour observer les coureurs sans scrupule capables de couper un parcours, de courir avec 2 dossards, voire même de courir avec un dossard volé à sa véritable propriétaire, comme récemment aux 5 km Disneyland.

Mais ce vieux briscard de la triche ne dissimule pas une grande surprise face aux modifications des résultats du marathon de Mexico, où ce sont plus de 5800 coureurs qui ont été disqualifiés par l’organisation après l’épreuve… Un véritable raz de marée de tricheurs ?? Dereck Murphy demeure très pondéré dans son jugement, tant l’affaire apparaît embrouillée.

Dès le 12 septembre, soit 15 jours après l’épreuve, Dereck Murphy se faisait le relais des rumeurs de tricheries durant la course, largement détaillées sur un Facebook spécial, et une analyse méticuleuse des résultats publiés sur le site du marathon lui permettait de détecter plus de 1000 tricheurs, qui n’auraient pas effectué la totalité du parcours.

Avec un chiffre effarant de 36% qui auraient manqué au moins 1 contrôle intermédiaire, et 23.5% qui en auraient raté 3 et plus. C’est énorme, surtout que Dereck Murphy a mis en évidence que les loupés concernaient surtout le début du parcours, ils sont ainsi près de 5000 à n’avoir pas été enregistrés au 5ème kilomètre, et 5659 au 15ème kilomètre. Il apparaissait aussi sur les résultats originaux, plus de 4000 coureurs avec des temps de départ tous identiques, ce qui laissait supposer qu’aucun chrono de départ n’avait été en réalité enregistré pour eux.

Mais quelques jours plus tard, les choses vont s’emballer, avec une modification des résultats publiés sur le site internet du marathon de Mexico, qui voient 5500 noms supprimés du premier listing, et plus de 1500 ajoutés. Avec un premier chiffre total de 28.206 arrivants, corrigé pour tomber au chiffre de 23.887 personnes.

Les pointages submergés par le nombre de coureurs ?

Que s’est-il vraiment produit pour déboucher sur une telle situation ? Même Dereck Murphy a du mal à croire que plus de 5000 personnes soient montés dans le métro pour réduire le trajet, ou aient coupé le parcours, même si cela apparaît très facile vu la conception tortueuse du circuit.

mexico

Le système de chronométrage est-il en cause dans ce fiasco ? Cela apparaît possible, avec une détection qui a pu être prise à défaut en raison d’un nombre de coureurs très important, qui aurait pu conduire à une défaillance des points intermédiaires. Un élément technique à bien intégrer, qui pourrait justifier ce record de disqualifications.

Dereck Murphy s’était spécialement focalisé sur le cas des marathoniens qui avaient établi à Mexico des temps qualificatifs pour le marathon de Boston, qui a fixé des minimas un tantinet élitistes pour un grand nombre de coureurs. Et les chiffres parlaient tous seuls avec 45% des 1296 qualifiés qui ont loupé au moins 4 contrôles intermédiaires…Mais l’organisation du marathon de Mexico a procédé à un grand nettoyage, et ils ne sont maintenant plus que 495 dotés du précieux sésame pour l’épreuve de Boston…

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : D.R.