Pistorius, présent dans la campagne des JO Paralympiques 2016

18 janvier 2016

A peine diffusée que la vidéo destinée à la promotion des JO Paralympiques 2016 a créé une certaine stupeur. Les organisateurs de Rio y utilisent en effet l’image d’Oscar Pistorius, lors de sa victoire sur 400 mètres aux JO de Londres. Comme s’ils avaient oublié que depuis, le Sud Africain a été jugé coupable du meurtre de sa fiancée Reeva Steenkamp, commis en février 2013…

Oscar Pistorius

Oscar Pistorius

« Avec l’amour de votre vie ». Le joli slogan retenu par les organisateurs des JO Paralympiques pour scander leur campagne de promotion relève d’une faute de goût inexcusable. Ils l’ont choisie pour sous-titrer les images de leur vidéo, où ils utilisent celles de l’arrivée victorieuse d’Oscar Pistorius lors de son 400 mètres des JO de Londres.

Un loupé incroyable au vu des actes commis par le Sud Africain, qui a tiré sur sa fiancée Reeva Steenkamp, le soir de la Saint Valentin 2013, la tuant de plusieurs balles à travers la porte de la salle de bains.

L’affaire avait fait les gros titres de la presse du monde entier, vu la notoriété du champion paralympique et de Reeva Steenkamp, un mannequin très connu en Afrique du Sud. Les débats ont été ardus pour détecter sa responsabilité, après qu’il ait justifié son geste par la confusion entre sa compagne et un cambrioleur…

Coupable d’homicide, et maintenant de meurtre

Cette théorie apparaissait validée par le premier jugement sur cette affaire, par lequel Oscar Pistorius avait été déclaré coupable d’homicide, et condamné à 5 ans de prison, et il avait libéré en novembre dernier après 1 an d’emprisonnement, pour être assigné à résidence chez son oncle.

Mais la Cour Suprême d’Appel a remis récemment en cause ce jugement trop plein de mansuétude à l’égard du jeune homme, pour qualifier cette fois les faits de meurtre, avec en sanction une peine minimum de 15 ans de prison, qui devrait être fixée en avril prochain.

Comment l’image de l’ex-athlète a-t-elle pu être utilisée pour la promotion des Jeux Paralympiques de Rio ? D’autant que dès 2014, le Comité Paralympique International avait annoncé que Pistorius serait dans tous les cas interdit de disputer les JO 2016, du fait de sa condamnation. Comme le révèle le quotidien britannique « Daily Mail », personne au Comité d’Organisation ne peut expliquer un tel raté, peu à leur honneur…

 Texte : Odile Baudrier
 Photo : Gilles Bertrand