L’higénamine, un dopant très mauvais pour le cœur

7 septembre 2018

Une étude scientifique vient de révéler l’effet très néfaste pour le cœur de l’higénamine, un stimulant utilisé par des sportifs malgré son inscription sur les listes des produits dopants. Le lanceur polonais Konrad Bukowiecki avait été privé de son double titre de champion du monde junior pour l’utilisation de ce produit.

 

higenamine

Un contrôle positif et un gros danger cardiaque. Ce sont les risques encourus par les sportifs utilisant de l’higénamine, un stimulant contenu dans des compléments alimentaires.

L’Agence mondiale anti-dopage a introduit l’higénamine sur sa liste de produits interdits il y a deux ans et de nombreux sportifs à travers le monde ont été sanctionnés après que le produit ait été retrouvé dans leur échantillon.

Mais ces sportifs ont joué aussi avec le feu sur un autre plan, celui de leur santé. C’est le verdict d’une équipe de l’Université d’Harvard et des Pays Bas, qui concluent dans une étude publiée cette semaine dans « Clinical Toxicology » que les risques cardiaques induits par ce produit se révèlent très élevés.

Ces scientifiques ont analysé 24 produits contenant de l’higénamine. Avec un premier constat, seulement 5 produits sur les 24  indiquaient la quantité contenue d’higénamine, mais en fait, aucune quantité n’était exacte… Et les quantités réelles pouvaient être très élevées.

Or les effets de dosages élevés sur le corps ne sont pas vraiment connus, mais les premières études suggèrent des effets forts sur le cœur et les autres organes.

Comme l’higénamine est présent dans des diverses plantes, il apparaît comme un stimulant d’origine botanique, et les consommateurs ne s’en méfient guère, le recherchant surtout pour ses propriétés amincissantes, bien que son effet boostant ne puisse être ignoré…

bukowiecki 2

C’est ainsi que le footballeur Mamadou Sakho avait été contrôlé positif à l’higénamine, privé de sélection pour l’Euro 2016, avant de se voir « blanchi », au motif qu’il avait ingéré le produit dans un brûleur de graisses. En athlétisme, pour ce même produit, le Polonais Konrad Bukowiecki avait reçu une simple réprimande publique mais avait été privé de son double titre de champion du monde junior du disque et du disque conquis en 2016. En Australie, plusieurs sportifs avaient été suspendus,  avec en quelques mois, 13 sanctions de 9 sports différents. L’agence anti-dopage australienne avait largement communiqué sur ces cas, pour inciter à diminuer la consommation des suppléments alimentaires.

Désormais, le danger cardiaque s’ajoute au risque de suspension…. Une raison majeure pour arrêter son utilisation ???

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : D.R.

 

Les différentes appellations de l’higénamine :

. Nandina domestica
• Demethylcoclaurine
• Norcoclaurine
• Tinospora crispa
• Aconitum japonicum
• Gnetum Parvifolium
• Asarum hetertropoides