L’Espagnol Adel Mechaal suspendu 15 mois, le Bronze des Europe de cross à la France

23 janvier 2017

L’Espagnol Adel Mechaal s’est vu infliger une suspension de 15 mois, suite à trois no shows. Cette affaire avait éclaté au grand jour à la veille du Championnat d’Europe de cross de décembre dernier, mais la Fédération Espagnole d’Athlétisme avait obtenu d’intégrer Adel Mechaal dans l’équipe d’Espagne, qui allait conquérir la médaille de bronze. C’est maintenant la France qui la recevra !

Le scandale n'a pas eu lieu, Adel Mechaal autorisé à courir malgré une obscure histoire de no show ???

Adel Mechaal autorisé à courir à Chia, et maintenant, suspendu depuis septembre 2016…

Adel Mechaal n’aurait jamais dû prendre le départ du Championnat d’Europe de cross en décembre dernier. Il n’aurait même jamais dû rejoindre Chia en Sardaigne. L’Espagnol avait fait l’objet d’une suspension à titre conservatoire de la part de l’IAAF, qui lui avait fermé la porte de ce championnat. Mais la Fédération espagnole avait alors fait le forcing pour obtenir qu’il soit bel et bien intégré dans l’équipe.

Adel Mechaal se voyait ainsi rapatrié in-extremis, la veille de la course, et on avait pu le découvrir avec surprise à l’hôtel des athlètes, chaussé de lunettes et très détendu après avoir reconnu le parcours avec ses coéquipiers espagnols. Le lendemain, il terminait 8ème et l’équipe raflait la médaille de bronze au détriment des Français…

Déjà interdit de JO à Rio, puis repêché !

Adel Mechaal s’était vu mis à l’index à la suite de trois contrôles anti-dopage hors compétition ratés, et l’édition de ce jour de El Pais affirme qu’il s’agit d’un contrôle à son domicile en décembre 2015, en marge du cross de Elgoibar en janvier 2016, en Belgique en juillet 2016. Trois no shows aboutissant normalement à une suspension de l’athlète… Son départ pour les JO de Rio où il était qualifié sur 5000 m avait déjà été compromis, mais l’IAAF n’avait pu imposer au Comité Olympique Espagnol de le rayer de l’équipe nationale, et il était parti le tout dernier pour le Brésil…. A Rio, Abdel Mechaal, sacré vice-champion d’Europe du 5000 m en juillet 2016, s’était fait sortir en qualifications sur le 1500 m et le lendemain sur le 5000 m.

L’affaire rebondissait ensuite en décembre, et là encore, la Fédération Espagnole n’acceptait pas de suivre la demande de l’IAAF…. Comme le révèle l’édition de ce jour de « El Pais », c’est donc finalement l’agence anti dopage espagnole (le pendant de l’AFLD pour la France) qui a pris les choses en main pour décider d’une suspension de 15 mois, qui a débuté dès le mois de septembre.

Cela annule donc ses résultats depuis cette date et par ricochet ceux du Championnat d’Europe de cross, avec cette médaille de bronze qui reviendra finalement à la France… Et déjà Adel Mechaal a annoncé qu’il se tournerait vers le TAS pour obtenir l’annulation de cette sanction. C’est tout simplement pitoyable.

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : Gilles Bertrand