Quels sont les athlètes suivis par l’AFLD et l’IAAF ?

11 janvier 2016

L’AFLD a publié récemment deux nouvelles listes d’athlètes qu’elle intègre dans son groupe cible. Ces noms s’ajoutent à ceux déjà définis en début d’année 2015. En parallèle, l’IAAF a également défini son nouveau groupe cible, comptant pour la France 11 athlètes. Au total, ce sont donc près de 60 personnes qui  auront l’obligation de se localiser chaque jour et de fixer une heure durant laquelle un prélèvement peut être effectué. Ceci dans l’optique des JO de Rio.

?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????
Les JO de Rio se profilent à un très court horizon, et la lutte anti-dopage s’organise ! L’IAAF puis l’AFLD ont affiné leurs listes de sportifs à intégrer dans leurs groupes cibles. Comme le souligne Damien Ressiot, le nouveau responsable des contrôles à l’AFLD : « Tous les athlètes susceptibles de se rendre à Rio sont dans l’un des groupes cibles. » En ce début 2016, l’AFLD recense 700 sportifs tous sports confondus dits « préparation olympique ». Cela signifie pour chacun l’obligation de se localiser chaque jour et de fixer une heure durant laquelle le contrôleur peut venir frapper à leur porte pour un prélèvement.

L’IAAF a livré sa nouvelle liste le 25 novembre dernier, elle y regroupe onze noms, les plus grands de l’athlétisme français, avec Renaud Lavillenie, Teddy Tamgho, Yohan Diniz, Jimmy Vicault, Mahiedine Mekhissi, Christelle Daunay, Pascal Martinot Lagarde, Pierre Amboise Bosse…

L’AFLD suivra 45 athlètes

Pour l’AFLD, l’opération s’est effectuée en trois temps. Une première liste en janvier 2015, où comme chaque début d’année, figurent les noms des athlètes intégrés pour les deux ans à venir. Une deuxième liste définie le 16 décembre 2016. Et une troisième liste publiée le 7 janvier 2016.

En compilant ces trois listes, on peut retrouver l’ensemble des athlètes qui seront suivis cette année, soit 45 personnes, que l’AFLD a identifié comme susceptibles d’aller aux JO, au vu de leurs performances de l’année 2015.
La liste de janvier 2015 reproduisait pratiquement à l’identique la liste de l’année précédente, excepté la suppression de Romain Barras, Ladji Doucouré, Heni Kechi, Eloyse Lesueur, Antoinette Nana Djimou, Myriam Soumaré.

Des ajouts et des radiations toute l’année

A noter qu’en parallèle, tout au long de l’année, l’AFLD peut ajouter des noms d’athlètes qu’elle veut voir intégrer le groupe cible. Ce fut ainsi le cas en février 2015, avec deux nouveaux noms : Hassan Hirt, Bertrand Moulinet, qui se voyaient ainsi contraints tous les deux à se localiser chaque jour.

Elle peut également supprimer certains noms, en général en réponse à des demandes officielles formulées par les sportifs. Les demandes sont nombreuses, surtout motivées par leur baisse de niveaux de performances. Côté athlé,  durant l’année 2015, ont ainsi été acceptées les demandes de Patrick Tambwe, Fadil Bellaabouss.

Des radiations sur demande des athlètes

Alors que la demande de James Theuri a été refusée le 22 janvier 2015, au motif que le marathonien avait justement été suspendu suite à des manquements de localisation, mais cette demande renouvelée à nouveau en novembre 2015 par James Theuri (dont la suspension s’achevait le 18 décembre 2015) sera finalement acceptée  par l’AFLD le 2 décembre 2015.

Dans quelques cas, la Commission statue à sa propre initiative sur des radiations, estimant leur maintien dans le groupe cible non justifié. Exemple avec Hassan Hirt et Bertrand Moulinet, tous les deux finalement radiés du groupe cible le 2 décembre 2015, le premier probablement faute de résultats en 2015, et le deuxième suspendu pour dopage.

Toutes ces délibérations de la Commission figurent en clair sur le site internet de l’agence française anti-dopage. Comme c’est le cas depuis 2013. Toutefois dans les débuts, les listes nominatives ne figurent pas dans les extraits de décisions. Ce n’est que depuis janvier 2014 que les noms sont publiés.

Une volonté de transparence qui ne peut que favoriser la lutte anti-dopage, et peut permettre aux sportifs présents sur ces listes de démontrer qu’ils courent propres.

    Texte : Odile Baudrier
    Photo : D.R.

LISTE IAAF DU 25 NOVEMBRE 2015

Pierre Amboise BOSSE
Christelle DAUNAY
Yohan DINIZ
Abraham KIPROTICH
Renaud LAVILLENIE
Pascal MARTINOT LAGARDE
Mahiedine MEKHISSI
Kevin MEYER
Teddy TAMGHO
Alexandra TAVERNIER
Jimmy VICAULT

LISTE AFLD DU 22 JANVIER 2015 (renouvellement)

Morhad AMDOUNI
Florian CARVALHO
Garfield DARIEN
Damiel DOSSEVI
Sophie DUARTE
Yoann KOWAL
Veronique MANG
Abdellatif MEFTAH
Patrick TAMBWE
James THEURI

LISTE AFLD DU 16 DECEMBRE 2015

Mathilde ANDRAUD
Mame Ibra ANNE
Bastien AUZEIL
Séphora BISSOLY
Jérôme BORTOLUZZI
Gaëtan BUCKI
Clémence CALVIN
Aurélie CHABOUDEZ
Benjamin COMPAORÉ
Toumany COULIBALY
Rouguy DIALLO
Marie GAYOT
Floria GUE
Christophe LEMAITRE
Éloyse LESUEUR
Benjamin MALATY
Yassine MANDOUR
Thomas MARTINOT-LAGARDE
Kevin MENALDO
Antoinette NANA DJIMOU
Carmen OLIVERAS
Gaël QUERIN
Yoann RAPINIER
Mélina ROBERT-MICHON
Nouredine SMAIL

LISTE AFLD DU 7 JANVIER 2016

Dimitri BASCOU
Cindy BILLAUD
Vanessa BOSLAK
Harold Luigi CORREA
Samir DAHMANI
Alice DECAUX
Lolassounn DJOUHAN
Marion LOTOUT
Salim SDIRI
Bouadellah TAHRI