L’équipe de Russie du Mondial 2011 décimée par le dopage

14 février 2017

Le TAS a suspendu pour 4 ans Mariya Savinova et lui a retiré tous ses titres, entre 2010 et 2013. Elle perd son titre olympique de Londres, son titre européen 2010, et son titre Mondial 2011. Ce Championnat du Monde de Daegu est à marquer d’une pierre noire sur le plan du dopage : ce sont au minimum 20 athlètes de la Russie présents en Corée qui ont eu des problèmes de dopage, soit 25% de l’équipe nationale, et 60% des médaillés… 

Mariya Savinova et Vladimir Kazarin, son entraîneur, après sa médaille d'or des JO de Londres. Tous les deux sont menacés de sanctions à vie

Mariya Savinova et Vladimir Kazarin, son entraîneur, après sa médaille d’or des JO de Londres.

 

Le décompte est long et fastidieux à faire tant les athlètes de Russie se sont retrouvés dans des multitudes d’affaires de dopage, entre les passeports biologiques, les retests des échantillons de Pékin et Londres, les contrôles positifs successifs. Et il s’avère finalement difficile de garantir sa totale fiabilité.

Mais il apparaît qu’il y aurait au minimum 21 athlètes de l’Equipe de Russie présents lors du Championnat du Monde de Daegu en 2011, qui ont eu des problèmes de dopage, et qui se sont retrouvés suspendus depuis cette date. C’est énorme ! Cela représente plus de 25% de l’équipe nationale, formée cette année-là de 83 athlètes, 34 hommes et de 49 femmes…

De plus, 60% des médaillés russes seront touchés par ce problème. En Corée, la Russie termine 3ème au bilan des médailles, avec 15 médailles, 6 en or, 3 en argent, 6 en bronze. Six ans plus tard, on recense 9 athlètes sanctionnés à un moment ou à un autre : Tatyana CHERNOVA (heptathlon), Maria ABAKUMOVA (javelot), Denis NIZHEGORODO (50 km marche), Anna CHICHEROVA (Hauteur) , Tatyana BELOBORODOVA (Marteau), Mariya SAVINOVA (800 m), pour les médaillés d’or, Anisya KIRDYAPKINA et Stanislav EMELYANOV (20 km marche), pour les médaillés d’argent, Anastasiya KAPACHINSKAYA (400 m), en bronze.

Mariya Savinova, une suspension à vie demandée par l’Agence Mondiale Anti Dopage

Des chiffres glaçants à découvrir, par leur capacité à révéler l’étendue de la supercherie autour de l’athlétisme russe. Le cas de Mariya Savinova se révèle particulièrement criant. La décision du Tribunal Arbitral du Sport donne totalement tort à la demi-fondeuse qui avait contesté la sanction de l’IAAF, et le TAS valide les irrégularités de son passeport biologique, pour une très longue période, puisqu’elle s’étale entre le 26 juillet 2010, la veille de son titre européen et le 19 août 2013, le lendemain de sa finale du Mondial 2013 de Moscou, où devant son public, elle avait terminé 2ème.

L’agence Mondiale Anti-Dopage espérait une sanction à vie pour Mariya Savinova, qui était l’une des 5 athlètes nommées dans le premier rapport de la commission d’enquête de Dick Pound, puisqu’elle avait admis auprès de Yuliva Stepanova avoir utilisé de la testostérone, et de l’oxandrolone. Les enquêtes effectuées en Russie avaient également dévoilé les pratiques douteuses de ses deux entraîneurs, avec Alexei Melnikov suspendu à vie, et Vladimir Kazarin, encore sous le coup d’une investigation.

Mariya Savinova devra ainsi rendre sa médaille olympique de Londres, comme ses 23 autres compatriotes suspendus après les retests des JO de Pékin et Londres. Mais les responsables du Comité Olympique Russie ont avoué récemment à l’agence Tass que les médailles revenaient au compte-gouttes. Anton Kokorin, médaillé de bronze sur le relais 4 fois 400 mètres de Pékin serait la seule à avoir été restituée….

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : Gilles Bertrand

Les athlètes de l’équipe de Russie du Mondial 2011 touchés par le dopage :

  • Denis ALEKSEYEV 4×400 Mètres Relay
  • Sergey BAKULIN 50 Kilomètres Marche
  • Valeriy BORCHIN 20 Kilomètres Marche
  • Igor EROKHIN 50 Kilomètres Marche
  • Vladimir KANAYKIN 20 Kilomètres Marche
  • Sergey KIRDYAPKIN 50 Kilomètres Marche
  • Sergey MOROZOV 20 Kilomètres Marche
  • Denis NIZHEGORODOV 50 Kilomètres
  • FEMMES
  • Maria ABAKUMOVA – Javelot
  • Tatyana CHERNOVA – Heptathlon
  • Anna CHICHEROVA – Hauteur
  • Tatyana FIROVA – 4×400 Mètres
  • Olga KANISKINA – 20 Kilomètres Marche
  • Anastasiya KAPACHINSKAYA – 4×400 Mètres
  • Anisya KIRDYAPKINA – 4×400 Mètres
  • Darya PISHCHALNIKOVA – disque
  • Mariya SAVINOVA – 800 mètres
  • Vera SOKOLOVA – 20 Kilomètres Marche
  • Olesya SYREVA – 1500 Mètres
  • Yuliya ZARUDNEVA ZARIPOVA – 3000 Mètres Steeple
  • Olga ZAYTSEVA – longueur