Othmane El Goumri (Alès AC), vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs de cross

4 février 2015

Alès Cévennes Athlétisme effectue une nouvelle fois une belle démonstration de force à la Coupe d’Europe des Clubs Champions, avec pour la 2ème année consécutive, la victoire sur le cross seniors hommes. Après Mohamed Moustaoui en 2014, c’est Othmane El Goumri qui s’impose.

 

Othmane El Goumri, vainqueur du France en 2014, et de la Coupe d'Europe des clubs champions cette année

Othmane El Goumri, vainqueur du France en 2014, et de la Coupe d’Europe des clubs champions cette année

 

La coupe d’Europe des clubs Champions de cross sourit aux clubs du Sud. L’Olympique de Marseille a ouvert le bal, avec la victoire en 2001, la 2ème place en 2005, et 3 fois une 3ème place. Puis l’OM passait la main à l’Athleg, le club créé par la Légion Etrangère, qui prenait le relais sur les podiums de cette épreuve, ils terminent en particulier 2ème en 2011.

Avec la disparition de l’Athleg, en 2012, dissoute par la Légion, c’est maintenant à l’AC Alès de reprendre le flambeau. A Albufeira au Portugal en 2014, l’équipe alésienne avait conquis la 5ème place, mais cette fois, à Guadalajara, en Espagne, c’est bel et bien le podium que les Alésiens ont conquis, avec le bronze.

Une performance d’équipe de qualité, c’est justement l’objectif d’une compétition comme la coupe d’Europe des clubs champions, qui réunit les meilleurs clubs européens. Une compétition mal connue, même si elle fêtait cette année sa 52ème édition, et qu’elle a réuni 330 athlètes originaires de 59 clubs différents. La Turquie s’y est particulièrement mise en évidence, avec trois victoires individuelles et une victoire collective, confirmant ainsi la progression de cette nation (voir l’article sur le Championnat d’Europe de cross).

Moustaoui, vainqueur en 2014

L’AC Alès accède ainsi pour la première fois au podium, mais le club gardois avait déjà brillé l’année dernière grâce à Mohamed Moustaoui, qui avait remporté la victoire. L’exploit est renouvelé cette année avec Othmane el Goumri. Il emmène dans sa foulée Ben Lkhanouch, 7ème, Khalid Zoubaa, 15ème, alors que Romain Courcières est 34ème, lui la toute nouvelle recrue du club en arrivée directe du SATUC, le club de ses débuts.

Le vainqueur de l’année dernière, Mohamed Moustaoui ne figurait pas dans l’équipe, et il n’est visiblement même plus licencié au club, ne figurant plus dans la liste des athlètes de haut niveau. Comme disparu des tablettes depuis cette Coupe d’Europe de fin janvier 2014. Le Marocain s’était ensuite retrouvé au cœur d’une drôle d’histoire à l’occasion du cross Ouest France, où un contrôle anti-dopage avait eu lieu. Il faisait partie des athlètes qui avaient renoncé subitement à courir…

Depuis cette date, plus trace de lui en France, ni à l’inter de cross 2014, ni au Championnat de France 2014 où la veille, il était pourtant encore annoncé dans les inscrits. Alors qu’en 2013, il avait terminé 3ème, emmenant l’AC Alès sur la plus haute marche du podium par équipes.

Mais après le Cross Ouest France, Mohamed Moustaoui basculait sur l’indoor, brillamment avec un chrono de 3’35’’00 à Stöckholm, meilleure performance de l’année. Pourtant le leader mondial était finalement forfait pour le Mondial en salle de Sopot.

 

Othmane el Goumri, nouvel homme fort de l’AC Alès

Au France de cross 2014, le scénario se répétait pour le club d’Alès avec à nouveau la victoire par équipes, mais cette fois, c’est son coéquipier d’Alès qui avait brillé, Othmane El Goumri remportant la course, mais pas le titre du fait de sa nationalité marocaine. A 22 ans, Othmane El Goumri est le nouvel homme fort du club. Il le démontra à nouveau à Guadalajara, sous les yeux du nouveau patron du club, et de son ancienne présidente Marie Claude Albaladejo, qui a passé la main après avoir été élue UMP à la ville d’Alès, où elle assume fort logiquement le poste de délégué aux sports.

Othmane El Goumri relève ainsi le flambeau de son frère, Abderrahim, décédé il y a deux ans dans un accident de voiture à 36 ans, et qui s’était mis en évidence sur marathon, brillant dans les grandes épreuves internationales entre 2007 et 2008 (2ème à Londres en 2007, à New York en 2007 et 2008, Chicago en 2009), et auteur d’un record sur la distance de 2h 05’30’, réalisé à Londres en 2008 (3ème). Abderrahim avait également remporté la médaille d’argent par équipe au Mondial de cross de Mombasa en 2007.

Côté Mondial de cross, jusqu’alors, Ohtmane El Goumri n’affiche que deux participations, en junior avec deux résultats modestes, 27ème et 33ème (2011 et 2010). Et cet hiver, hormis cette Coupe d’Europe des clubs, il a été absent des labours en France, se concentrant sur la piste et le 3000 mètres, avec un très bon 7’47 »77 à Dusseldorf. A suivre donc dans les prochaines semaines…

> Texte : Odile Baudrier

> Photo : Gilles Bertrand