Jaouad Zeroual, contrôlé positif à la 6000 D en 2017

1 février 2019

Il aura fallu plus de 18 mois pour que soit rendu officiel le contrôle positif de Jaouad Zeroual, survenu lors de la 6000 D en juillet 2017. Le Marocain, membre du Team New Balance, avait pris la 2ème place de ce trail prestigieux. L’information circulait depuis novembre 2017, et c’est finalement l’IAAF qui annonce sa suspension. Jaouad Zeroual invoque une injustice, expliquant que le médicament était destiné à lui éviter le mal de l’altitude. Le contrôle a effectivement détecté la molécule « Acétazolamide » composé du « Diamox », incluse dans la liste des produits interdits – catégorie « Diurétiques et autres agents masquants »

 

ZEROUAL MAI 18

La rumeur courait dès la mi-novembre 2017. Le contrôle anti-dopage subi par Jaouad Zeroual après son arrivée à la deuxième place de la 6000 D était positif.

Mais à l’époque, les contacts avec divers interlocuteurs n’avaient pas permis de confirmer cette information. Et c’est seulement en cette fin janvier 2019 que la suspension de Jaouad Zeroual se voit annoncée, avec la diffusion par l’Athletics Integrity Unit d’une nouvelle liste d’athlètes sanctionnés.

Parmi les 13 noms repris sur cette liste en date du 29 janvier 2019, apparaît également Léa Plumecocq, suspendue six mois pour heptaminol. Mais pour la Française, l’affaire avait été jugée et annoncée par la FFA dès le mois de mai 2018, et cette information n’a donc rien d’une nouveauté, et la jeune athlète a d’ailleurs purgé sa suspension et repris la compétition depuis novembre 2018.

Pour Jaouad Zeroual, la procédure ne pouvait qu’être plus longue, s’agissant d’un coureur marocain contrôlé sur une épreuve en France. Toutefois, elle apparaît avoir particulièrement traîné en longueur…

Quel est le produit incriminé ? Les informations disponibles à ce stade ne permettent pas de le savoir. Il a conduit à une suspension d’une année seulement. A mes questions sur ce contrôle et sur le produit, Jaouad Zeroual m’a transmis cette réponse après publication de l’article : « bonjour sep 15 ,c’est pas gentille et c’est très méchant de votre part ! tout ça c’est faux !! en plus à cause d’un médicament qu’il a rien à voir avec la performance!! et bien sûr que j’avais pas d’ordonnance car j’avais pas ma carte de séjour et la carte vitale non plus ! en plus je gagne rien en course à pied heureusement je travaille,franchement je suis très très très triste. » Et à la question renouvelée sur le produit en cause, une réponse sera enfin donnée : « J’ai pris un médicament contre le mal de l’altitude car j’ai vraiment mal à l’altitude , j’ai pas gagné la course à cause de ce médicament car il m’a donné beaucoup de fatigue mais si je suis encore vivant c’est grâce à ce médicament ! »

La suspension est effective à partir du 1er décembre 2018, mais tous les résultats réalisés par le coureur depuis le 29 juillet 2017 devront être supprimés. Cela concerne essentiellement des résultats sur des trails. Toutefois, depuis la 6000 D, Jaouad Zeroual avait en réalité peu couru, avec une seule course fin août 2017, et seulement cinq courses entre janvier et juin 2018. Une situation plutôt inhabituelle pour celui qui, depuis son arrivée en France en 2013, accumulait les compétitions, essentiellement trails et cross, dans la région sud est, sous les couleurs de son club Athle Santé Saint Priest.

TEAM NEW BALANCE OCT 17

Mais c’est bien sûr plus souvent sous le maillot du Team New Balance qu’il évoluait, après qu’il ait intégré depuis 2016 cette équipe, à la faveur de sa rencontre avec Jack Peyrard, son manager, et également organisateur des trails de Mirmande et Crest, où Jaouad Zeroual a souvent brillé.

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : Facebook Jaouad Zeroual