Dopage : la Turquie à nouveau sanctionnée avec Abeylegesse et Bulut

29 mars 2017

La Turquie se retrouve à nouveau sanctionnée pour des faits de dopage, avec la suspension d’Elvan Abyelegesse, pour contrôle positif au Mondial 2007, et de Gamze Bulut, pour irrégularité de son passeport biologique remontant à 2011. Les podiums du Mondial 2007, des JO 2008, et 2012, se voient remaniés… 

abbeylegesse

La nouvelle liste des athlètes sanctionnés diffusée par l’IAAF a validé officiellement la décision de la Fédération de Turquie d’une suspension de 2 ans pour Elvan Abeylegesse, et de 4 ans pour Gamze Bulut. Et les surprises ne manquent pas autour des sanctions de ces deux nouveaux athlètes de Turquie.

C’est à 2007, lors du Championnat du Monde d’Osaka, que remonte le dopage d’Elvan Abeylegesse ! Elle y avait remporté la médaille de bronze sur 10.000 mètres. Son échantillon avait fait l’objet d’une ré-analyse à l’initiative de l’IAAF, comme 28 autres prélèvements effectués aux Mondiaux 2005 et 2007.

C’est à l’été 2015 que cette nouvelle analyse avait permis de détecter du stanozolol, un stéroïde anabolisant, et c’est ainsi que sa suspension de 2 ans débute le 29 septembre 2015 pour s’achever le 28 septembre 2017. Mais ce n’est qu’en ce mois de mars 2017, que cette information est officiellement divulguée par l’IAAF, certainement en partie en raison des contestations de procédures de la Turque.

Avec ce contrôle, Elvan Abeylegesse va perdre trois médailles d’argent. Celle du 10.000 m du Mondial d’Osaka, mais aussi du 5000 m et du 10.000 m des Jeux Olympiques de Pékin 2008. Toutefois ses deux titres de championne d’Europe du 5000 m et 10000 m conquis à Barcelone en 2010 lui demeurent acquis…

Gamze Bulut, un autre scandale

Avec la suspension de Gamze Bulut, pour des problèmes sur son passeport biologique, le 1500 mètres du Championnat d’Europe 2012 devient complètement décimé par le dopage. La jeune Turque est la 5ème athlète de cette finale à se voir sanctionnée pour dopage. Elle s’ajoute à l’Ukrainienne Anna Mishchenko, aux Russes Yekaterina Ishova et Kristina Ugarova, et bien sûr à sa compatriote Asli Cakir. C’est ainsi que l’Espagnole Nuria Fernandez, 5ème le jour de la course, devient la nouvelle championne d’Europe…

La suspension de Gamze Bulut s’étendra entre mai 2016 et mai 2020, mais toutes ses performances depuis le 20 juillet 2011 seront annulées. Cela concerne bien sûr l’Europe 2012, mais surtout les JO de Londres, où elle avait terminé 2ème derrière Asli Cakir. Avec le dopage de Cakir, elle avait été propulsée à la 1ère place, mais le CIO ne lui avait jamais remis officiellement cette médaille d’or, qu’elle perd avec sa suspension. Aujourd’hui, on comprend parfaitement pourquoi …

Ces nouvelles suspensions d’athlètes de Turquie ne semblent nullement perturber les officiels de ce pays, qu’on a pu voir très démonstratifs ce dimanche lors du Championnat du Monde de cross, à l’arrivée de leur équipe sur le Relais Mixte. L’entraîneur national, le Roumain Carol Santa, a en particulier reçu beaucoup de félicitations des officiels de la Fédération de Turquie après la médaille de bronze conquise par le quatuor sur ce nouveau format…

 Texte : Odile Baudrier
 Photo : D.R.