Dopage : Adel Mechaal relaxé de sa suspension

26 juillet 2017

Adel Mechaal a été relaxé par le Tribunal Arbitral du Sport de sa suspension prononcée par l’agence anti-dopage espagnole en raison de 3 contrôles anti-dopage ratés. L’affaire avait éclaté il y a un an juste avant les JO de Rio. Adel Mechaal pourra donc disputer le Championnat du Monde de Londres, sur 1500 m, distance sur laquelle il amélioré cette saison son record, avec 3’34’’70.

Le scandale n'a pas eu lieu, Adel Mechaal autorisé à courir malgré une obscure histoire de no show ???

C’est par un tweet en date du 25 juillet qu’Adel Mechaal a dévoilé son communiqué annonçant qu’il venait d’être relaxé par le Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne, où son appel avait été examiné lors d’une audience du 21 juin.

Immédiatement tous les médias espagnols ont repris cette information émanant de son cabinet d’avocats, Borja Oses et Toni Garcia, pour véhiculer cette décision très favorable à l’athlète. Pour la 4ème fois, c’est in-extremis qu’Adel Mechaal reçoit ainsi l’autorisation de disputer un grand rendez-vous. L’année dernière, il avait obtenu la levée de sa sanction provisoire pour pouvoir se rendre aux JO de Rio, puis en fin d’année, pour être conservé dans l’équipe nationale pour le Championnat d’Europe de cross. Et ce printemps, c’est son recours devant le TAS qui lui avait permis de conserver le droit de s’aligner au Championnat d’Europe en salle, où il avait remporté la médaille d’or sur 3000 m.

Ses relaxes provisoires se transforment maintenant en décision définitive, et le grand perdant n’est autre que l’Agence Anti-Dopage Espagnole qui avait débuté son action contre Adel Mechaal en août dernier en arguant de trois contrôles anti-dopage hors compétition, exigeant d’abord 24 mois de suspension, puis 15 mois.

Mais comme le souligne « El pais », l’AEPSAD (Agence Anti-Dopage Espagnole) n’a pas conservé sa ligne de conduite très ferme contre Adel Mechaal lors de l’appel devant le TAS, ceci après un changement de directeur. Le précédent, Enrique Gomez Bastida, également commandant de la Garde Civile, qui avait requis ces 24 mois, a été remplacé par José Luis Terreros, visiblement adepte d’une plus grande mansuétude à l’égard d’Abel Mechaal.

Adel Mechaal, persécuté pour son engagement dans l’indépendance de la Catalogne ??

L’Espagnol se retrouve ainsi remis en lice pour disputer le Championnat du Monde de Londres, et déjà la presse espagnole s’enthousiasme de sa future  réussite. Adel Mechaal a en effet connu cette saison une progression forte, amenant son record sur 1500 m à 3’34’’70, et sur 3000 m à 7’35’’28. Ce week-end, il était devenu double champion d’Espagne enchaînant le 1500 m et le 5000 m en moins de 2 heures.

Selon «El Pais », ces progrès seraient consécutifs à un changement d’entraîneur, Adel Mechaal s’est maintenant installé à Madrid, au centre de haut niveau, où il évolue sous la houlette d’Antonio Serrano, quittant ainsi Palamos, en Catalogne.

Adel Mechaal, Marocain naturalisé espagnol depuis 2013, était devenu très engagé dans le processus d’indépendance de la Catalogue, et n’avait pas hésité à affirmer auprès du site marocain « Yalibadi » que ces déclarations fortes en faveur de cette indépendance avaient irrité Madrid, et auraient justement enclenché ces soupçons de dopage. ..

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : Gilles Bertrand