Cassandre Beaugrand et Audrey Merle, sur triathlon aux JO

14 juillet 2016

Cassandre Beaugrand et Audrey Merle disputeront le triathlon olympique de Rio. Elles n’ont que 19 et 21 ans ! Une sélection surprise pour toutes les deux, et qui sacrent deux jeunes athlètes, brillantes aussi sur les pistes et terrains de cross. L’athlétisme a perdu la bataille…

 

les mureaux beaugrand vignette

Les Jeux Olympiques à 19 ans et 21 ans ! C’est le privilège conquis par Cassandre Beaugrand et Audrey Merle. Une surprise très inattendue pour les deux jeunes athlètes. C’est le 5 juillet qu’Audrey Merle a appris qu’elle intégrait l’Equipe de France, après le forfait sur blessure d’Emmie Charayron. Et la surprise a été encore plus grande pour Cassandre Beaugrand, avec cette place libérée suite à un problème dans la délégation allemande. C’est ainsi au soir du 13 juillet, que Rio s’est offert à Cassandre…

Deux sélections que la Fédération Française de Triathlon entoure de quelques précautions, en soulignant qu’elles s’inscrivent dans une logique à long terme, pour acquérir de l’expérience au Brésil, briller en 2020 et 2024, et que leur espoir de médaille ne repose que sur les hommes engagés, Vincent Luis en tête.

Ainsi l’athlétisme voit-il s’envoler l’un de ses plus gros talents…. Cassandre Beaugrand compte déjà six titres de Championne de France, survolant le cross chaque hiver depuis ses 16 ans. Cette saison, elle avait conquis encore deux nouveaux titres de championne de France, en cross, et sur 3000 mètres. Il était prévu qu’elle soit présente dans quelques jours en Pologne pour le championnat du monde juniors, son 3ème mondial en athlétisme. Elle n’était encore que cadette lorsqu’elle avait disputé le Mondial juniors il y a deux ans.

Le tout en parallèle d’une carrière en triathlon de plus en plus dense au fil des années, avec pour cette année le titre de championne d’Europe juniors, la médaille de bronze européenne. Dès 2014, à 17 ans seulement, elle était devenue vice-championne du monde junior de triathlon.

Cassandre Beaugrand, à Lisbonne, pour le titre européen juniors

Cassandre Beaugrand, à Lisbonne, pour le titre européen juniors

Cassandre Beaugrand a toujours eu la capacité d’allier les deux sports, mais le triathlon ne pouvait que s’imposer dans sa trajectoire de vie, devenant sa priorité après son bac, et son installation au Pôle France de Montpellier, sous la houlette de Stéphanie Déanaz-Gros. Cette saison l’a vue évoluer à travers le monde entier, de Lisbonne à Cagliari..

Châteauroux, la ville de la réussite pour Cassandre Beaugrand

Paradoxalement, c’est à Châteauroux que la Monégasque s’est le plus distinguée, avec une médaille de bronze dans l’épreuve sprint seniors du Championnat d’Europe qui marque sa progression, conquise dans cette ville de l’Indre, où elle était devenue pour la première fois Championne de France du 3000 mètres, recevant sa médaille des mains de Marie Pierre Duros, la recordwoman en titre.

C’est à la faveur d’un imbroglio qu’une 2ème place s’est libérée pour l’Equipe de France olympique, l’Allemande Laura Lindemann, n’ayant pas été sélectionnée par le Comité Olympique Allemand. Et Cassandre Beaugrand n’a pas manqué d’envoyer ses pensées vers cette jeune athlète qu’elle connaît bien, pour avoir souvent été sa rivale…

Emmie Charrayon, douée en cross

Comme l’avait fait avant elle, Audrey Merle, qui avait rendu hommage, elle, à Emmie Charayron, contrainte à renoncer à son rêve olympique sur blessure. Les noms d’Audrey Merle, comme celui d’Emmie Charayron, parlent eux aussi au monde de l’athlétisme. Emmie Charayron, 26 ans, a été championne de France junior sur 3000 m, a disputé trois fois les Championnats d’Europe de cross, un Mondial de cross, et a accumulé les podiums piste et cross dans les jeunes catégories. Mais on n’a plus revu Emmie sur les cross depuis 2014, totalement focalisée sur sa préparation olympique.

Audrey Merle, ancienne nageuse

Audrey Merle présente, elle, un profil particulier. Chaque hiver, cette nageuse sortait des bassins pour une incursion sur les cross, avec une jolie réussite, elle a ainsi empoché une médaille de bronze au France de cross dès cadette en 2011, tout en se qualifiant en parallèle, au France de natation. Le triathlon ne pouvait que s’imposer à elle…

AUDREY MERLE rCôté athlétisme, elle devient ensuite vice-championne de France junior de cross en 2014, la même année où elle monte sur la 2ème marche du podium du Mondial junior de triathlon. Mais elle ne disputera par la suite que quelques cross, se stoppant ainsi cet hiver aux demi-finales.

Ces Jeux de Rio confirment que les talents s’envolent vers le triathlon. Un constat d’autant plus cruel que la sélection française en demi-fond est plus que famélique. Il n’y figure que deux athlètes sur 800 m, un spécialiste du 1500 m, deux coureurs de steeple, une marathonienne…

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : Gilles Bertrand et Fédération de Triathlon et T.Deketelaere/Triathlete Mag