Analyse : Usain Bolt, son dernier 100 mètres à la loupe

15 août 2017

Le dernier 100 mètres d’Usain Bolt n’a pas été ce que le triple champion du monde et TRIPEL champion olympique sur cette distance escomptait sur cette piste de Londres, où il avait tant brillé en 2012. Comment le Jamaïcain a-t-il perdu la course ? Avec un mauvais départ et une accélération poussive. C’est le constat dressé dans l’étude réalisée par les biomécaniciens de l’Université de Leeds Beckett.

BOLT LONDON 2017

Les biomécaniciens de Leeds ont disséqué les courses des sprinters en lice dans la finale du Championnat du Monde du 100 mètres, et avec encore plus de détails, celles des trois médaillés, Justin Gatlin, Christian Coleman, et Usain Bolt.

Les informations qu’ils ont ainsi dévoilées via l’IAAF se révèlent très intéressantes, et confirment que le très mauvais départ vécu par Usain Bolt n’a pu être compensé par la suite, même si dans la section entre les 60 et 90 mètres, le Jamaïcain est le plus rapide des huit sprinters.

Les chercheurs avaient placé 18 caméras qui enregistraient tous les 10 mètres, et avec divers angles de vue. Leurs premiers résultats portent sur les huit athlètes en lice, pour indiquer leur temps de réaction, puis leurs chronos sur chaque section de 10 mètres. Le document, couplé avec celui de la progression de chacun, fait bien apparaître que Christian Coleman a été le plus performant entre 10 et 50 mètres, et que la victoire lui a été soufflée par Justin Gatlin, grâce à un ultime 10 mètres extrêmement rapide.

Quant à Usain Bolt, son très mauvais départ le relègue en 6ème position, jusqu’aux 30 mètres, et même s’il est le plus rapide entre les 60 et 90 mètres, cette pointe de vitesse n’est pas suffisante cette fois pour revenir sur ses rivaux.

CHRONOS PAR SECTIONS DE 10 METRES

Temps de réaction 0-10 m 10-20 m 20-30 m 30-40 m 40-50 m 50-60 m 60-70 m 70-80 m 80-90 90-100 Final

 

1 Gatlin 0.138 1.74 1.02 0.91 0.90 0.88 0.86 0.86 0.87 0.87 0.87 9.92
2 Coleman 0.123 1.75 1.00 0.90 0.88 0.87 0.86 0.88 0.88 0.88 0.92 9.94
3 Bolt 0.183 1.78 1.02 0.90 0.88 0.88 0.85 0.85 0.86 0.86 0.89 9.95
4 Blake 0.137 1.74 1.02 0.91 0.90 0.89 0.88 0.87 0.88 0.87 0.89 9.99
5 Simbine 0.141 1.78 1.03 0.92 0.92 0.87 0.84 0.86 0.87 0.88 0.9 10.01
6 Vicault 0.152 1.80 1.03 0.90 0.89 0.87 0.87 0.87 0.88 0.89 0.90 10.08
7 Prescod 0.145 1.89 1.05 0.92 0.92 0.89 0.86 0.86 0.87 0.88 0.88 10.17
8 Su 0.224 1.81 1.03 0.92 0.91 0.89 0.89 0.89 0.89 0.90 0.92 10.27

Usain Bolt, un mauvais départ, pas compensé

L’analyse de la première phase de la course pour les trois médaillés confirme que le mauvais départ d’Usain Bolt a impacté de manière forte son chrono au 10 mètres, chacune de ses foulées est plus lente que celles de ses deux rivaux.

ANALYSE DU DEBUT DE COURSE

Temps Réaction Temps

1ère foulée

Temps

2ème foulée

Temps

3ème foulée

Temps

4ème foulée

Temps

10 mètres

Temps

final

Gatlin 0.138 0.59 0.83 1.06 1.29 1.88 9.92
Coleman 0.123 0.59 0.82 1.07 1.29 1.87 9.94
Bolt 0.183 0.69 0.94 1.20 1.45 1.96 9.95

Usain Bolt, une grande foulée, moins rapide

Les biomécaniciens ont analysé en détail le milieu de la course, pour y mesurer la longueur de la foulée, la fréquence de la foulée, le temps de contact au sol, et le temps en suspension.

Conclusion : Usain Bolt a la plus longue foulée des trois médaillés, et un temps de contact au sol le plus court, mais pour autant, il n’atteint pas la vitesse la plus rapide, largement supplanté par Gatlin et Coleman.

ANALYSE DU MILIEU DE COURSE (47-55.50 mètres)

Longueur de la foulée Fréquence de la foulée Temps de contact au sol Temps en suspension Vitesse maximale

(m/s)

Zone de 10 mètres à vitesse maximale Nombre total de foulées
Gatlin 2.47 4.61 0.104 0.113 11.63 60-70 44
Coleman 2.35 5.00 0.090 0.110 11.63 50-60 47
Bolt 2.69 4.27 0.097 0.137 11.76 60-70 41

Usain Bolt, une dernière foulée moins aérienne

Les deux dernières foulées de ce 100 mètres ont été fatales à Usain Bolt. Sa foulée se révèle définitivement impressionnante, elle atteint près de 3 mètres ! Mais son temps de contact au sol est le plus lent des trois médaillés et son temps en suspension est moindre que celui de Justin Gatlin, qui s’envole littéralement vers le titre mondial…

ANALYSE DES DEUX DERNIERES FOULEES

Longueur de la foulée Temps de contact au sol Temps en suspension
Gatlin 2.70 0.108 0.134
Coleman 2.67 0.106 0.144
Bolt 2.94 0.116 0.144

Usain Bolt, à Londres, aux antipodes de Berlin 2009

Les biomécaniciens n’ont pas résisté à la comparaison des temps entre le record du monde du 100 mètres à Berlin et ceux de cette finale mondiale de Londres. Avec la conclusion que l’écart entre les deux chronos (9’’58 et 9’’95) s’est creusé à partir des 40 mètres, mais que ses performances londoniennes se situent en deçà dans tous les segments de la course.

Sa puissance dans les ultimes mètres de course lui avait toujours permis jusqu’alors de supplanter ses rivaux pour compenser ses départs parfois délicats, mais à Londres, Usain Bolt n’avait plus cette faculté, et a dû se résigner à se voir relégué en 3ème position…

TEMPS CUMULES BERLIN 2009/LONDRES 2017

Berlin 2009 Londres 2017
20 mètres 2.89 2.98
40 mètres 4.64 4.76
60 mètres 6.31 6.49
80 mètres 7.92 8.20
100 mètres 9.58 9.95

 

Texte : Odile Baudrier

Photo : Getty IAAF